Retour
Grand-Ilet
Un monde à part... 
Perdu aux confins du cirque de Salazie, Grand îlet est devenu pour sa beauté et son calme un lieu de promenade privilégié. C'est également l'un des points de départ de randonnées vers le cirque de Mafate...


 
CARTE DE VISITE 
Grand îlet, 
Commune de Salazie

Date de création
1832

Date d'apparition
1829

Situation
côte nord-est 

Nom des habitants
les Salaziens
 

Population 
1 200 habitants

Elu du secteur
Stéphane FOUASSIN 
 

Adresse mairie annexe
2,rue Père Jouanno - Tél.47.70.12
 

Commerces
Tous commerces.
 

Patrimoine 
son église pittoresque cirque, ses sentiers, ses écarts, son église, les vieilles cases créoles
 

Célébrités
Annette de La Serve, Hubert de Lisle, Auguste Lacaussade...
 

Projets
développement de l'activité touristique, enfouissement des réseaux électriques aériens...
 

Économie - Ressources
agriculture maraîchère, arboriculture fruitière, le tourisme...
 


HISTORIQUE
La Réunion change de visage au gré des régions que l'on traverse. Mais c'est sans doute à Salazie et dans l'Est que l'on s'aperçoit véritablement que l'île baigne sous des latitudes tropicales, son exubérante végétation, ses cascades dévalant le flanc des montagnes rappelant que chaleur et hydrométrie sont les principales composantes de ce type de climat. S'ajoute à cela, un relief extraordinaire, né de l'affaissement progressif d'une montagne de laves, donnant naissance à 1 cirque dont les remparts escarpés s'élèvent parfois à plus de 1000 mètres d'altitude. Salazie est un royaume naturel où l'homme semble y avoir une emprise minimum. Son histoire débute à la fin du XVIIe siècle, avec la colonisation et l'esclavage, période sombre durant laquelle quelques marrons en quête de liberté trouvèrent refuge au milieu de cette jungle impénétrable où seulement une poignée de chasseurs de cabris osaient s'aventurer... Au fur et à mesure du temps, ceux-ci s'enfoncèrent de plus en plus à l'intérieur du cirque, fuyant sans cesse les colons qui investirent bientôt toute la région, jusqu'à Grand Îlet, puis Mafate. Une légende raconte que les descendants de marrons jamais repris habitaient encore ce second cirque après la révolution et même l'abolition de l'esclavage en 1848. La raison en est fort simple : il n'existe aucune route carrossable rejoignant Mafate, seulement quelques sentiers, comme la Rivière des Galets, Grand îlet et le Col des búufs, où il faut marcher pendant plusieurs heures avant de pouvoir atteindre son cúur... 

Grand Îlet fut relié au reste de l'île par une route en 1963, alors que les travaux débutèrent 5 ans plus tôt, en 1958. Un chantier extraordinaire comme la Réunion en compte beaucoup en raison de son atypique configuration géographique et géologique. 
Au XVIIIe siècle, l'endroit était considéré par les habitants du cirque et le peu de visiteurs qui y séjournèrent, comme le plus grand îlet du cirque... Une particularité et une qualification populaire dont le village tira son nom. 
Jusqu'au XXe siècle, il fallait gagner le Radier de Bras Fleur Jaune, traverser une petite passerelle suspendue, une épaisse végétation et endurer un relief difficile avant d'arriver à la localité. Pourtant, en 1865, Monseigneur Maupoint fit ériger une église à la paroisse Saint-Martin, premier nom de baptême du village avant d'être vulgarisé par la suite en Grand Îlet. Une minuscule paroisse, ne comptant alors que quelques ouailles, s'apparentant à un monde perdu au centre d'une forêt de bambous et d'arbres majestueux, peuplée d'une colonie de chauves-souris... Un havre fantastique, aux antipodes du tumulte des grandes communes en construction, là où l'eau ne vint jamais à manquer, là où tout semblait pouvoir pousser. Une richesse fabuleuse dont la petite concentration tira profit en s'adonnant aux cultures maraîchères. 
À l'aube du troisième millénaire et depuis bien des années, Grand îlet est un haut lieu de promenades et de découvertes pour les touristes toujours plus nombreux et les réunionnais, sans doute pour la splendeur et la diversité de sa végétation, certainement pour le calme et l'isolement, la sensation de vivre un moment intense et exceptionnel...